Fondation de l'Hermitage

Achille Laugé

24.06.2022 - 30.10.2022

Die Fondation de l’Hermitage widmet dem französischen Maler Achille Laugé (1861–1944) eine grosse Retrospektive – eine Premiere in der Schweiz. Der eng mit seiner okzitanischen Heimat verbundene Künstler fasziniert durch seinen besonderen Werdegang innerhalb der neoimpressionistischen Bewegung. Die Ausstellung, die fast achtzig Werke vereint und alle Schaffensphasen Laugés veranschaulicht, beleuchtet die ausgeprägte Originalität dieses von ungewöhnlicher Sensibilität beseelten Malers des Alltags. Raffiniert und einfach zugleich, nimmt er sein unmittelbares Umfeld zum Gegenstand: die Umgebung seines Hauses in Cailhau, die Blumen in seinem Garten oder die Porträts seiner Verwandten. Mit seiner reinen Technik, die durch die in kleinen Punkten oder Gitternetzen nebeneinandergesetzten drei Grundfarben gekennzeichnet ist, macht er sich auf sehr persönliche Weise die divisionistische Methode zu eigen.

Weiterlesen

Junge Besucher

Geschichte

Ausstellungen zu kommen

Projection
15:00

Accord final

Rétrospective Douglas Sirk
Rétrospective Douglas Sirk De Ignacy Rosenkranz, supervision de Detlef Sierck. Avec Jules Berry, Josette Day, Georges Rigaud.

Un violoniste virtuose amateur de jeux de hasard fait un pari audacieux au cours d’une nuit alcoolisée: il promet de se marier avec la dixième femme qu’il verra entrer au conservatoire de musique. Souhaitant tenir parole, il s’y rend le lendemain pour attendre cette rencontre décisive... Bien qu’un certain Ignacy Rosenkranz soit crédité comme réalisateur de cette comédie romantique, il s’agit d’un prête-nom: Douglas Sirk aurait en effet vraisemblablement réalisé l’entièreté du film avant de quitter l’Europe pour les Etats-Unis, mais aurait souhaité travailler dans l’anonymat pour éviter tout litige avec ses anciens producteurs allemands. Un film léger aux accents mélodramatiques, tourné sur les rives du lac Léman, annonciateur du style que le cinéaste développera par la suite durant sa «période américaine».

Suisse, France · 1938 · 77' · s-t all. - format: 35mm
@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
18:30

Graziella de Coulon

Portraits Plans-Fixes
Portraits Plans-Fixes De Interlocutrice, Véronique Marti.

Première en présence de Graziella de Coulon et Véronique Marti

«Nous ne voulons pas de renvois, nous ne voulons pas de vos lois» scandent des manifestants devant l’église Saint-Laurent, à Lausanne, occupée par des exilés originaires d'Erythrée et d’Ethiopie menacés d’expulsion. La scène se déroule en mars 2015, quelques jours après la Journée internationale pour les droits des femmes. Cheveux roux au vent, micro en main, cette femme qui harangue la foule fait partie du Collectif R. Elle s’appelle Graziella de Coulon, née dans un petit village du Tessin où, très vite, les conditions de travail des immigrés italiens l’ont révoltée. Au fil du temps, la défense des sans- papiers et des requérants d’asile a été son combat. Dénonçant des décisions politiques qu’elle juge iniques, elle défend l’idée que, lorsque les lois sont injustes, il faut s’y opposer.

Suisse · 2022 · 50' - format: DC
@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
21:00

Snake Eyes

Rétrospective Brian De Palma
Rétrospective Brian De Palma De Brian De Palma. Avec Nicolas Cage, Gary Sinise, John Heard.

Alors que deux légendes de la boxe s'affrontent à Atlantic City, des coups de feu retentissent, laissant le secrétaire d'Etat à la Défense pour mort. Une enquête débute aussitôt, avec l'interdiction pour quiconque de quitter les lieux... Une immersion à huis clos au cœur d'une Amérique corrompue. «Le plaisir pur. Celui de regarder une mise en scène extra- vagante, somptueuse, parfaitement imprévisible, mais d’une rigueur parfaite. De tous les films de Brian De Palma, Snake Eyes est sans doute le plus millimétré: toutes les pièces de ce puzzle s’emboîtent sans effort, toutes les scènes se complètent avec aisance. Pourtant rien n’était moins évident: car Snake Eyes (...) est un polar complexe, aux personnages très contrastés, aux rebondissements étonnants» (François Forestier, Le Nouvel Observateur, 2021).

USA · 1998 · 98' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm
@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Atelier
14:00

Qanga - Jeux de mains

Testez votre habileté avec des jeux traditionnels (...)

Testez votre habileté avec des jeux traditionnels inuits et fabriquez votre bilboquet.  Infos sur l'exposition et programme culturel complet

À 14h, durée 1h30
Me 28 sept 2022, atelier enfants
Sa 19 nov 2022, atelier familles
Me 30 nov 2022, atelier enfants

Atelier enfants, dès 9 ans : 7 fr.
Atelier familles, dès 6 ans avec un parent : tarif unique 22 fr. Sur inscription à [email protected] au plus tard à 12h la veille de l’atelier.

Palais de Rumine

Projection
18:00

La Salamandre

Le Passculture fait son cinéma
Le Passculture fait son cinéma De Alain Tanner. Avec Bulle Ogier, Jean-Luc Bideau, Jacques Denis.

Séance avec une animation pédagogique par le professeur
Alain Boillat. Copie restaurée numérique.

Pour les besoins d’un scénario, un journaliste volubile et un écrivain bougon veulent en savoir plus sur Rosemonde, l’héroïne d’un fait divers, accusée de tentative de meurtre. Ils découvrent une jeune femme insaisissable et rebelle, poursuivant une quête libertaire maladroite, et fuyant la routine et l'oppression d'un monde trop monotone... Film phare réalisé avec de faibles moyens techniques (16mm, son direct), La Salamandre connaît un succès international peu commun pour un film helvète – plus de deux millions de spectateurs dans le monde –, et signale l’essor du Nouveau cinéma suisse. «Une œuvre qui s'avance à pas feutrés pour stigmatiser l'indifférence et le mépris de l'homme, et affirmer aussi la nécessaire part du rêve» (Louis Marcorelles, Le Monde, 1971).

Suisse · 1971 · 124' - format: DC
@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
21:00

Passion

Rétrospective Brian De Palma
Rétrospective Brian De Palma De Brian De Palma. Avec Rachel McAdams, Noomi Rapace, Karoline Herfurth.

Directrice d'une agence de publicité, Christine profite de la fascination qu'elle exerce sur son assistante pour l'entraîner dans un jeu pervers de séduction manipulatrice. A moins que cela ne soit l'inverse... Brian De Palma revisite Crime d'amour, l'ultime long métrage d'Alain Corneau, et en profite pour interroger l'esthétique de notre époque en multipliant les écrans et les formats: Skype, YouTube, caméras de surveillance ou encore smartphones. «Passion fraie avec une esthétique ingrate (les plans disgracieux sur les ordinateurs portables) comme en son temps Body Double réécrivait Vertigo et Fenêtre sur Cour avec les images de la consommation rapide, criarde et agressive des années 1980; le vidéo-clip, l’horreur de série Z et le porno» (Stéphane du Mesnildot, Cahiers du cinéma, 2013).

France, Allemagne · 2012 · 101' · v.o. s-t fr. - format: DC
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
15:00

A Scandal in Paris

Rétrospective Douglas Sirk
Rétrospective Douglas Sirk De Douglas Sirk. Avec George Sanders, Signe Hasso, Carole Landis.

Librement adapté des mémoires d’Eugène-François Vidocq, célèbre brigand devenu policier, ce film en costumes suit les pérégrinations tumultueuses de ce protagoniste haut en couleur, incarné avec panache par George Sanders, dans le Paris du XIXe siècle. Considéré par Douglas Sirk comme son meilleur long métrage, A Scandal in Paris s’affranchit d’emblée de toute prétention réaliste et tisse un récit ludique au ton léger: «Avec ce film rocambolesque, caustique mais délicat, Sirk se replonge avec délice dans la vieille Europe, celle des jeux de masques, et y oppose le bien et le mal de manière pleinement symboliste. Ce Scandale à Paris, tout en arabesques et en rupture de ton, évoque à la fois Max Ophüls et le Sacha Guitry du Roman d’un tricheur. Une merveille» (Guillemette Odicino, Télérama, 2016).

USA · 1946 · 98' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
18:30

L'Incroyable Lulu

Les jeudis du doc
Les jeudis du doc De Mathias Wälti.

Projeté en première en présence du cinéaste et de Lucienne Lanaz

Lucienne Lanaz, documentariste suisse, raconte son parcours et revient, avec franchise et humour, sur les films qu'elle a réalisés. Au rythme des souvenirs, on découvre une femme humaniste, féministe et engagée qui, pour réaliser ses rêves, a dû travailler en parallèle dans différents métiers et consentir à de nombreux sacrifices. A 85 ans, avec une petite retraite, elle paie le prix fort de son ardent désir de liberté, sans regret et avec un grand sourire. Son amour inconditionnel pour la vie l’emporte sur cette précarité. Entre deux prises du dernier film qu'elle réalise, «Lulu» peste contre les dossiers à rédiger et formulaires à remplir pour obtenir de l’argent et mener à bien son projet. Le dernier, dit-elle, si elle arrive vraiment à s’arrêter.

Suisse · 2022 · 77' - format: DC
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Visite guidée
18:30

VISITE COMMENTÉE PUBLIQUE

Découvrez l'exposition en compagnie d'un·e guide!

Découvrez l'exposition en compagnie d'un·e guide!

Découvrez l'exposition en compagnie d'un·e guide.

Les jeudis à 18h30 et les dimanches à 15h 

CHF 6.- (en plus du billet d’entrée) | gratuit pour les Ami·e·s de l’Hermitage

Durée : 1h

Billets sur fondation-hermitage.ch

Fondation de l'Hermitage

Projection
21:00

The Untouchables

Rétrospective Brian De Palma
Rétrospective Brian De Palma De Brian De Palma. Avec Kevin Costner, Robert De Niro, Sean Connery.

Chicago, 1930. Alors qu’Al Capone règne sur la ville, l’agent fédéral Eliott Ness se lance dans une croisade contre le crime organisé. Il réunit autour de lui une équipe d’hommes de confiance pour l’aider à débarrasser les rues de la pègre... Hommage aux films de gangsters hollywoodiens classiques et servi par un scénario parfaitement construit inspiré de faits réels, le film frappe par sa mise en scène virtuose et une bande originale aux sonorités inattendues: «Un rythme fouetté au charleston, imparable, des accords dissonants, un crescendo savamment étudié: le réalisateur Brian de Palma lui-même le concède volontiers, sans le thème incroyable façonné par Ennio Morricone, son film pourtant très réussi n’aurait jamais eu le même succès» (Blaise Calame, L’Illustré, 2020).

USA · 1987 · 119' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse