Cinémathèque suisse

Cinémathèque suisse organizes daily screenings of heritage films as well as preview screenings in the presence of the filmmakers at the Casino de Montbenon and the Capitole cinema (built in 1928) in Lausanne.

Having as its mission to preserve, restore, and promote film heritage, Cinémathèque Suisse is today one of the ten most important film archives in the world thanks to the extent of its collections (85,000 films, 3 million photographs, 1 million film posters, and many other documents). It organizes more than 1,000 public screenings every year, many in the presence of the director, actors, or other film professionals.

Founded in 1948, Cinémathèque suisse preserves feature films and documentaries of every origin, as well as thousands of hours of filmed documents of every kind (Ciné-journal suisse, amateur works, corporate and advertising film, etc.). The institution also collects film posters, photographs, screenplays, documentary records, and historic film equipment at its Research Centre and Archives in Penthaz. It is the only national institution to collect and preserve the majority of Swiss audiovisual production. This heritage constitutes an inestimable treasure: the collective memory of the country.

Every month, Cinémathèque suisse organizes thematic cycles, retrospectives, tributes to filmmakers, and event evenings, often in the presence of figures who have made and are making the history of cinema. The screenings take place in Lausanne, at the Casino de Montbenon and, for major events, at the Capitole Cinema. Associated cinemas throughout the country regularly screen films from the institution’s collections, notably in Zurich, Bern, and Geneva.

Cinémathèque suisse also participates every year in the publication of books and DVDs, reflecting the importance of its collections and contributing to their visibility. It regularly makes available posters, photographs, and other documents for exhibitions and publications in Switzerland and abroad. Finally, it actively collaborates with numerous partners, including other film archives, museums, universities, festivals, the media, researchers, and publishers. Cinémathèque suisse works in particular with the University of Lausanne, with which it is conducting several scientific research projects.

The Capitole Cinema

Since November 2010, Cinémathèque suisse has organised its premiere screenings, galas, and silent films accompanied by a live orchestra at the Capitole Cinema in the centre of Lausanne. This historic theatre, inaugurated in 1929 and renovated in the 1950s, is now the largest cinema still in operation in the country, seating 869. It is also one of the last venues in Switzerland where it is possible to fully experience the magic of screenings of old. Owned by the City of Lausanne, which has entrusted its operation to the Cinémathèque suisse, the cinema has been listed as a national heritage site since 1999. It was recently equipped with digital projection equipment and a new screen. A renovation project led by the City of Lausanne is currently underway, with the goal of making the Capitole a veritable cinema destination in the heart of the city, with a second, smaller theatre underground, a bookshop, a shop selling DVDs and cinema-related merchandise, a café, and a library providing access to the digital archives of the Cinémathèque.

Currently

Shortly

Events

Projection
15:00

Dog Day Afternoon

De la 1ère à la Cinémathèque: Travelling (mai-juin)
De la 1ère à la Cinémathèque: Travelling (mai-juin) De Sidney Lumet. Avec Al Pacino, John Cazale, Charles Durning.

Brooklyn, été 1972. Des braqueurs à la petite semaine se retrouvent prisonniers d'une banque cernée par la police et les médias. Accumulant erreurs et balourdises, ils retiennent des otages pour négocier leur fuite. Neuf heures de suspense commencent... Les initiatives maladroites des malfrats, vouées à l’échec, se muent en cri d’angoisse, en signal d’alarme d’une société en crise. Tout ici est ratages, fautes monumentales de psychologie, conflits de personnalités. Psychodrame à la fois burlesque et tragique, bouleversant d'humanité, cet Après-midi de chien fut tourné dans le quartier même où s'est déroulé le braquage dont il s'inspire. Dominé par la prestation d’Al Pacino, qui retrouve Sidney Lumet après Serpico, le film force le respect par sa perfection technique et dramatique.

USA · 1975 · 124' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
18:30

L'eclisse

Hommage à Monica Vitti
Hommage à Monica Vitti De Michelangelo Antonioni. Avec Alain Delon, Monica Vitti, Fernando Arrabal.

Copie restaurée numérique

A la suite d’une rupture, Vittoria s’éprend de Piero, un courtier en bourse. Obnubilé par son travail, le jeune homme tarde à s’intéresser à la jeune femme qui finit par réfréner ses sentiments... En février 1961, peu avant le début du tournage à Rome, Antonioni se rend à Florence pour filmer une éclipse totale de Soleil: «Tout est soudain gelé. Un silence différent des silences ordinaires. Une lumière terrestre différente de toutes les autres lumières. Puis l’obscurité. Immobilité parfaite (...). La seule pensée que j’avais en tête pendant toute l’éclipse, c’était que probablement les sentiments peuvent s’arrêter eux aussi». D’une abstraction formelle inédite chez le cinéaste italien, ce troisième volet de sa trilogie sur la modernité (L’avventura, La notte) jette un regard implacable sur l’inhumanité contemporaine.

Italie, France · 1962 · 125' · v.o. s-t fr. - format: DC
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
21:00

Despair

Pour une histoire permanente du cinéma: 1978 (mai-juin)
Pour une histoire permanente du cinéma: 1978 (mai-juin) De Rainer Werner Fassbinder. Avec Dirk Bogarde, Andréa Ferréol, Klaus Löwitsch.

Copie numérisée

En Allemagne, à l’aube de l’arrivée des nazis au pouvoir, le propriétaire d’une usine de chocolat traverse une crise existentielle. Lors d’un voyage d’affaires, il tombe sur un vagabond qu’il juge être son sosie et lui propose d’échanger leurs identités... Dédiée à Antonin Artaud, Vincent Van Gogh et Unica Zürn, cette adaptation d’un récit de Vladimir Nabokov offre à Dirk Bogarde l’un de ses meilleurs rôles. «Des œuvres comme Despair et Berlin Alexanderplatz ont en commun de se pencher sur le moment charnière durant lequel une société bascule dans la folie (...). La montée du péril ne sera jamais présentée de face, mais par petits signes qui font que l’on sent que quelque chose se prépare, qu’une force maléfique est en train de s’étendre, comme un affreux pressentiment» (Florian Guignandon, www.critikat.com, 2012).

RFA, undefined, France · 1978 · 122' · v.o. s-t fr. - format: DC
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
15:00

Despair

Pour une histoire permanente du cinéma: 1978 (mai-juin)
Pour une histoire permanente du cinéma: 1978 (mai-juin) De Rainer Werner Fassbinder. Avec Dirk Bogarde, Andréa Ferréol, Klaus Löwitsch.

Copie numérisée

En Allemagne, à l’aube de l’arrivée des nazis au pouvoir, le propriétaire d’une usine de chocolat traverse une crise existentielle. Lors d’un voyage d’affaires, il tombe sur un vagabond qu’il juge être son sosie et lui propose d’échanger leurs identités... Dédiée à Antonin Artaud, Vincent Van Gogh et Unica Zürn, cette adaptation d’un récit de Vladimir Nabokov offre à Dirk Bogarde l’un de ses meilleurs rôles. «Des œuvres comme Despair et Berlin Alexanderplatz ont en commun de se pencher sur le moment charnière durant lequel une société bascule dans la folie (...). La montée du péril ne sera jamais présentée de face, mais par petits signes qui font que l’on sent que quelque chose se prépare, qu’une force maléfique est en train de s’étendre, comme un affreux pressentiment» (Florian Guignandon, www.critikat.com, 2012).

RFA, undefined, France · 1978 · 122' · v.o. s-t fr. - format: DC
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
18:30

Une femme dont on parle

Rétrospective Kinuyo Tanaka
Rétrospective Kinuyo Tanaka De Kenji Mizoguchi. Avec Kinuyo Tanaka, Yoshiko Kuda.

Copie numérisée

La veuve Hatsuko est à la tête d’une maison de geishas de Kyoto et entretient une liaison avec le jeune docteur Matoba. Lorsque sa fille Yukiko tente de se donner la mort après que son amant l’a abandonnée, Hatsuko l’accueille auprès d’elle. Elle n’imagine alors pas que Matoba tombera amoureux de Yukiko... «L’immense Kinuyo Tanaka, qui tournait avec Kenji Mizoguchi pour la quatorzième fois, est encore une fois sublime dans le rôle de cette femme d’affaires sans états d’âme que sa passion pour le jeune médecin met en crise. Mais toutes les figures féminines font l’objet d’une attention affectueuse, chacune des geishas titubantes sur leurs hautes semelles en bois et engoncées dans leur tenue d’apparat étant soigneusement caractérisée et individualisée» (Claude Rieffel, www.avoir-alire.com, 2017).

Japon · 1954 · 83' · v.o. s-t fr. - format: DC
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
21:00

Rendez-vous

Rétrospective Renato Berta
Rétrospective Renato Berta De André Téchiné. Avec Lambert Wilson, Juliette Binoche, Jean-Louis Trintignant.

Coécrit avec Olivier Assayas, qui réalisera trente ans plus tard un autre portrait d’actrice avec Juliette Binoche (Sils Maria), Rendez-vous marque la rencontre d'une jeune aspirante comédienne avec le théâtre, les hommes, et avant tout elle- même... «Le romantisme de Téchiné se sent à chaque image de ce récit aux violents contrastes, écrit, tourné et monté en à peine six mois (...). Signalons que le format Scope a été créé en laboratoire et que l'image, cadrée au tournage en 1,85 a été recadrée artificiellement en 2,35 – ce qui a permis à l'opérateur une plus grande profondeur de champ. C'est d'ailleurs sur ce point que la mise en scène semble si efficace: pas de gros plans inutiles et des scènes de Paris la nuit qui bénéficient de remarquables éclairages» (Maurice Elia, Séquences, 1997).

France · 1984 · 83' - format: 35mm
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
15:00

Pas si méchant que ça

Rétrospective Renato Berta
Rétrospective Renato Berta De Claude Goretta. Avec Gérard Depardieu, Marlène Jobert, Dominique Labourier.

Copie numérisée

Marié et père d’un petit garçon, Pierre se décide à commettre un hold-up pour sauver son ébénisterie de la faillite. Au cours de l’opération, il rencontre Nelly qui devient sa complice... Poétique et subversif, ce troisième long métrage de cinéma de Claude Goretta désamorce le film d’action attendu en traitant le fait divers dont il s’inspire sur un mode presque onirique. «Tout doucement, Goretta nous amène à considérer le hold-up comme la seule issue au marasme de l'artisanat et la bigamie comme la meilleure manière de préserver l'harmonie conjugale! Et c'est le plus gaiement du monde qu'il nous emmène au fond d'une impasse où la réalité se referme comme un piège sur les doux rêveurs (dés)armés et où chacun, surtout chacune, est renvoyé à sa solitude» (Roland Duval, Ecran 75).

France, Suisse · 1974 · 112' - format: DC
@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
18:30

Heavenly Creatures

Soirée NIFFF: Scream Queer
Soirée NIFFF: Scream Queer De Peter Jackson. Avec Melanie Lynskey, Kate Winslet, Sarah Peirse.

Présenté par Pierre-Yves Walder, directeur du NIFFF

Nouvelle-Zélande, les années 1950. Deux adolescentes, vivant en marge de la société, célèbrent leur amitié avec passion et intensité. Un peu trop au goût de leurs parents, qui veulent les séparer. Une décision à laquelle les deux filles vont trouver une alternative... Quelques années avant de s’immiscer dans l’univers de Tolkien, Peter Jackson réalise l’un de ses films les plus intimes en portant sur le grand écran l’histoire vraie de Pauline Parker et Juliet Hume. Un film merveilleux et précieux, autant pour les performances de Kate Winslet et Melanie Lynskey, alors débutantes, que pour le spectacle visuel qu’il déploie, où la fantaisie offre un espace de liberté et un refuge «queer». Cette tragédie onirique et dévastatrice remporta le Lion d’argent à la Mostra de Venise en 1994.

NouvelleZélande, Allemagne · 1994 · 99' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm
@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
21:00

Der Samurai

Soirée NIFFF: Scream Queer
Soirée NIFFF: Scream Queer De Till Kleinert. Avec Michel Diercks, Pit Bukowski, Uwe Preuss.

Présenté par Pierre-Yves Walder, directeur du NIFFF

Une bête semble sévir dans un patelin reculé d’Allemagne. Jakob, un jeune policier de nature discrète et introvertie, doit mener l'enquête. Un soir, tout bascule, lorsqu'il se retrouve face à un homme pour le moins étrange, vêtu d'une robe et armé d'un sabre. Le temps d’une nuit surréaliste, ce samouraï va semer le chaos dans le village, tout autant que dans la vie de Jakob... Till Kleinert signe un deuxième long métrage extrêmement maîtrisé qui ravive le romantisme gothique allemand. Der Samurai est une œuvre subversive et envoûtante qui, à travers son riche réseau de symboles, explore l'inconscient de son protagoniste. Une mise en images aussi élégante que sensible de l’ostracisation sociale et de la perte de contrôle.

Allemagne · 2014 · 80' · v.o. s-t fr. - format: DC
@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Newsletter

Suivez nos actus en vous inscrivant à notre newsletter!

Inscrivez-vous et recevez une fois par semaine l’agenda de nos événements.
Voir la newsletter hebdomadaire >

Inscrivez-vous et recevez une fois par mois notre sélection d'expositions.
Voir la newsletter mensuelle >

Newsletter

Super ! Il ne reste plus qu’à entre votre email

Email

Newsletter

Merci et à tout bientôt!