mudac - musée de design et d’arts appliqués contemporains

A Chair and You

28.10.2022 - 05.02.2023

Le mudac a le privilège d’accueillir l’une des plus grandes collections privées au monde de chaises d’artistes, de designers et d’architectes. Cette collection initiée dès les années 90 regorge de propositions d’assises inédites et son propriétaire, Thierry Barbier-Mueller, a franchi le pas de la présenter au public après plus de 20 ans de passion restée confidentielle.

Voir plus

Jeune public

Lumière sur l'art

La science dans tous ses états

Événements à venir

Arts
11:00

Visite commentée – Lubaina Himid

Une guide conférencière accompagne le groupe dans la découverte de l’exposition: clés de lecture, pistes d’interprétation, échanges de points de vue…25 personnes max. / écouteurs disponiblesDurée: 60 min. environToutes les visites commentées sont accessibles aux personnes malentendantes grâce au système de boucle magnétique Comfort Audio (sur demande à l’accueil). L’accueil du MCBA est également équipé d’une boucle magnétique.
Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne

Vernissage
14:00

Visite en famille – Prends la pose!

Au musée, on a le droit de bouger ! A partir d’œuvres qui font partie des collections de Photo Elysée, récréez les poses observées dans les photographies et préparez-vous à prendre la pose devant l'objectif ! Une manière ludique de découvrir le musée, tout en travaillant l’expression corporelle. La visite se termine dans Le Studio, nouvel espace de médiation interactif.12 personnes maxInscription conseillée: nombre de places limitéEnfant dès 6 ans avec un adulte© Gabrielle BesenvalBillet Plateforme 10 - 3 musées: offert lors de votre visite, sur demande à la caisse
Photo Elysée

Arts
14:00

Festival Les Urbaines

Dans le cadre de son édition 2022 et en résonance avec l’exposition de Lubaina Himid, le festival Les Urbaines présente une programmation performative à l’Auditorium du MCBA.Kevin Bonono, A SENSATION OF A TRUTH. Performance longue durée, Première suisseScrutant l’opacité des regards, Kevin Bonono s’immisce dans leurs trajectoires : entre voir et être vuxes, A SENSATION OF A TRUTH en explore les distances et les immédiatetés. D’une émotion latente, œil et caméra sont projetés en mouvements et se diffusent sur des écrans, en miroir inversé. Leurs perceptions intimes se font une expérience commune et posent les traces de l’invisible : réel et virtuel se répondent, décodant les haines, et se développe en stratégie de survie la nécessité de discerner regards racistes et regards homophobes.Programme détaillé sous www.urbaines.ch
Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne

Atelier
14:00

Atelier tout public en continu (enfants et adultes)

  

  

En continu de 14h00 à 17h00

gratuit, sans inscription

Collection de l'Art Brut

Atelier
14:00

Qanga - Fabriquez un objet inouï

Réalisez un objet inuit après avoir (...)

Réalisez un objet inuit après avoir découvert l'exposition. Sans réservation. Infos sur l'exposition et programme culturel complet

Activité comprise dans le billet d’entrée. Sans inscription et dans la limite des places disponibles.Tout public, dès 6 ans accompagné.

Samedis et dimanches, en continu dès 14h
14-15 et 28-29 mai
4-5 et 18-19 juin
2-3 juillet
3-4 sept
15-16 et 29-30 oct
12-13 et 26-27 nov
3-4 déc
7-8 et 21-22 janv 2023

En collaboration avec L’éprouvette, laboratoire public de l’UNIL. 

Palais de Rumine

Visite guidée
14:30

Visite commentée - A Chair and You

Accompagné·e·s d'un·e guide, (...)

Accompagné·e·s d'un·e guide, partez à la découverte de l'exposition A Chair and You !

Toutes les visites commentées sont accessibles aux personnes malentendantes grâce au système de boucle magnétique Comfort Audio (sur demande à l’accueil).

S'inscrire

mudac - musée de design et d’arts appliqués contemporains

Projection
15:00

Faster, Pussycat! Kill! Kill!

De La 1ère à la Cinémathèque: Travelling
De La 1ère à la Cinémathèque: Travelling De Russ Meyer. Avec Tura Satana, Haji ., Lori Williams.

Projeté dans le cycle « POP ! » (p. 27). Copie restaurée numérique.

Trois go-go danseuses déchaînées foncent au volant de leur voiture de course. En chemin, elles croisent un couple à qui elles font passer un mauvais quart d’heure. S’ensuit une furieuse cavale à travers le désert... Un fleuron du cinéma d’exploitation des années 1960 qui, au-delà de sa violence assumée, a contribué à l’émergence de figures féminines fortes au sein du film d’action, que l’on retrouve notamment chez John Waters ou Quentin Tarantino. «Soigné sur la forme, autant pour la technique que l’interprétation de ses actrices, subversif et précurseur sur le fond (...). On est là en face d’un film avant-gardiste, de ceux qui ont fait bouger les lignes (...), mais aussi d’un objet d’art qui a marqué de son empreinte tout un pan de la contre-culture» (Nicolas Cambon, www.onrembobine.fr).

USA · 1965 · 83' · v.o. s-t fr. - format: DC
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
18:30

A History of Violence

Hommage à William Hurt
Hommage à William Hurt De David Cronenberg. Avec Viggo Mortensen, Maria Bello, Ed Harris.

Lors d’un braquage, Tom Stall abat deux malfrats qui menaçaient les employés et les clients de son restaurant. Il est acclamé en héros. Bientôt, des individus débarquent de Philadelphie, persuadés d’avoir reconnu en Tom celui avec lequel ils avaient eu de violents démêlés par le passé... «Pas de manipulation par la mise en scène, pas d'explosion esthète ou maniériste, pas de second degré. Juste une touche d'ironie finale qui empêche le film d'être tout à fait sordide. (...) David Cronenberg ne fait pas semblant. Les quatre coins de l'écran de ce film si carré forment les angles du problème posé: la violence est ‹in›, jamais fantasmatique ni hors champ. La violence est réelle, contagieuse, c'est une graine qui ne pousse que sous l'œil de la caméra, qui est aussi le nôtre» (Olivier Séguret et Philippe Azoury, Libération, 2005).

USA, Allemagne, Canada · 2005 · 96' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
21:00

Alexandrie… pourquoi?

Pour une histoire permanente du cinéma: 1978 (suite et fin) et 1979
Pour une histoire permanente du cinéma: 1978 (suite et fin) et 1979 De Youssef Chahine. Avec Naglaa Fathi, Ahmed Zaki, Farid Shawqi.

En 1942, alors que la bataille d'El-Alamein gronde, un lycéen féru de films hollywoodiens monte un spectacle avec ses camarades... Un souffle romanesque imprègne ce récit dans lequel le cinéaste évoque son parcours jusqu’à la Pasadena Playhouse, une école de cinéma californienne. «C'est un film où l'histoire est constamment présente, où l'Egypte du temps des Anglais et de la royauté en déclin vit à côté d'une guerre de grandes puissances qui ne la concerne pas, se défie du nationalisme exacerbé (...). A travers cette histoire émouvante et parfois drôle de l'adolescent qu'il fut, Youssef Chahine rejette tous les pouvoirs responsables de l'intolérance, défend la liberté des peuples et des individus, et tire du passé – sans aucun didactisme – des leçons pour le présent» (Jacques Siclier, Le Monde, 1980).

Égypte, Algérie · 1979 · 132' · v.o. s-t fr. - format: 35mm
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
15:00

Alexandrie… pourquoi?

Pour une histoire permanente du cinéma: 1978 (suite et fin) et 1979
Pour une histoire permanente du cinéma: 1978 (suite et fin) et 1979 De Youssef Chahine. Avec Naglaa Fathi, Ahmed Zaki, Farid Shawqi.

En 1942, alors que la bataille d'El-Alamein gronde, un lycéen féru de films hollywoodiens monte un spectacle avec ses camarades... Un souffle romanesque imprègne ce récit dans lequel le cinéaste évoque son parcours jusqu’à la Pasadena Playhouse, une école de cinéma californienne. «C'est un film où l'histoire est constamment présente, où l'Egypte du temps des Anglais et de la royauté en déclin vit à côté d'une guerre de grandes puissances qui ne la concerne pas, se défie du nationalisme exacerbé (...). A travers cette histoire émouvante et parfois drôle de l'adolescent qu'il fut, Youssef Chahine rejette tous les pouvoirs responsables de l'intolérance, défend la liberté des peuples et des individus, et tire du passé – sans aucun didactisme – des leçons pour le présent» (Jacques Siclier, Le Monde, 1980).

Égypte, Algérie · 1979 · 132' · v.o. s-t fr. - format: 35mm
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
18:30

Dom Juan ou Le Festin de pierre

Le Molière imaginaire: du théâtre au cinéma
Le Molière imaginaire: du théâtre au cinéma De Marcel Bluwal. Avec Michel Piccoli, Claude Brasseur, Anouk Ferjak.

Une adaptation pour la télévision de la célèbre pièce de Molière, avec Michel Piccoli en antihéros séducteur. «Par son ambition, l’aventure se révèle aussi passionnante que risquée. Afin de rendre accessible la pièce à des téléspectateurs qui, pour la plupart, ne l’ont jamais vue, ni même jamais lue, le metteur en scène choisit de la rendre intemporelle. Il coupe des mots disparus des dictionnaires depuis des décennies, et propose aux acteurs de renoncer à la perruque traditionnelle. (...) Il demande à la costumière de créer des tenues plus proches des romantiques du
XIXe siècle que de celles de la Cour, au temps de Louis XIV. Il précise, à son équipe, que ces évolutions n’empêcheront pas l’ensemble de demeurer conforme à l’esprit de l’auteur» (Jacques Pessis, Le Figaro, 2020).

France, Belgique, Canada · 1965 · 106' - format: EC
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
21:00

Lisztomania

POP! (partie 1)
POP! (partie 1) De Ken Russell. Avec Roger Daltrey, Sara Kestelman, Paul Nicholas.

Adulé par une horde d’admiratrices, le pianiste Franz Liszt se fait vampiriser par Richard Wagner, un artiste mû par une idéologie fasciste, qui entend bien lui voler ses idées et sa fille Cosima... Inventeur et provocateur de génie, rompu au genre du film biographique, Ken Russell fantasme avec une infinie démesure les relations ambiguës des deux compositeurs. «On sait à quel point sa théorie des influences wagnériennes sur le nazisme peut être sujette à caution (...). Mais quelles que soient les prétentions de Ken Russell, on ne peut manquer d’admirer son sens de l’image, et sa virtuosité (...). Œuvre bouillonnante d’idées et d’inventions, Lisztomania vise au renouvellement de la comédie musicale traditionnelle dont il reprend les thèmes en les travestissant» (Christian Zeender, Journal de Genève, 1976).

Royaume-Uni · 1975 · 104' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Conférence
12:15

Lausanne s’affiche - Sylvie Costa Paillet

On s'affiche, le mardi !

On s'affiche, le mardi !

Une ville peut-elle se raconter en images ? Dans une approche autant visuelle qu’artistique ou historique, la collection patrimoniale des affiches du Musée Historique vous emmènera dans une balade plaisante, un parcours visuel qui révèlera autant la fabrication de la représentation d’une ville que la relation des habitants à leurs affiches.

CHF 6.-.

Programme "on s'affiche, le mardi!"

Musée Historique Lausanne

Arts
12:30

Visite par la commissaire – Sarah Margnetti

En compagnie de Nicole Schweizer, commissaire de l'exposition.25 personnes max. / écouteurs disponibles. Durée: 30 min. environToutes les visites commentées sont accessibles aux personnes malentendantes grâce au système de boucle magnétique Comfort Audio (sur demande à l’accueil).L’accueil du MCBA est également équipé d’une boucle magnétique. 
Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne

Projection
15:00

Le Tartuffe

Le Molière imaginaire: du théâtre au cinéma
Le Molière imaginaire: du théâtre au cinéma De Gérard Depardieu. Avec Gérard Depardieu, François Perier, Elisabeth Depardieu.

Copie restaurée numérique

Le faux dévot Tartuffe est accueilli dans la demeure du bourgeois Orgon, victime de ses stratagèmes. Si ses proches le mettent en garde contre cet individu malveillant, le maître de maison reste dupe, au point de déshériter sa famille au profit de l’escroc... Gérard Depardieu prête ses traits au person- nage de Tartuffe et le rend particulièrement charismatique, comme pour expliquer ainsi la fascination qu’il exerce sur Orgon: «Très beau, très lumineux, hésitant entre l’ange céleste et la fille de joie, ce Tartuffe-Depardieu, en caraco de princesse, est bien sûr irrésistible, physiquement, et à coup sûr, c’est Depardieu lui-même qui a choisi ce maquillage, c’est comme ça qu’il imagine l’acteur de théâtre, le monstre sacré, sa distanciation» (Michel Cournot, Le Monde, 1984).

France · 1984 · 140' - format: DC
@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Projection
18:30

A Hard Day's Night

POP! (partie 1)
POP! (partie 1) De Richard Lester. Avec John Lennon, Paul McCartney, George Harrison, Ringo Starr, Wilfred Brambell.

Copie restaurée numérique

Alors que la Beatlemania fait rage en Angleterre, John, Paul, George et Ringo sont attendus à Londres pour jouer dans une émission de télévision. Pour arriver aux studios, ils vont devoir affronter tout un tas d’obstacles: l'hystérie collective de leurs fans, le grand-père de Paul qui aime semer la zizanie et leur manager Norm qui tient à ce que les Beatles lui obéissent au doigt et à l’œil. Mais ces derniers ne l’entendent pas de la même manière... A Hard Day’s Night distille douze chansons et des séquences imprégnées d’un humour absurde et galopant qui se joue du spectateur et se plaît à le perdre. Tourné sur le mode du reportage-fiction, le film s’emploie à démythifier les quatre garçons tout en proposant une comédie déjantée. «Une version BD de ce qui se passait en réalité» racontera plus tard John Lennon.

Royaume-Uni · 1964 · 88' · v.o. s-t fr. - format: DC
@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse

Conférence
19:00

Conférence "Les établissements perchés et fortifiés du massif du Jura (IVe-IXe s. après J.-C.)"

Organisé par l'Association des amis du MCAH

Organisé par l'Association des amis du MCAH

Par David Billoin, archéologue, INRAP France

Implantés à des points stratégiques du territoire et réoccupant parfois des camps protohistoriques, les sites de hauteur multiformes, notamment ceux du massif du Jura, surplombent les principaux axes de circulations – routiers et fluviaux –, en particulier les itinéraires de franchissement de ces moyennes montagnes, en lien étroit avec les principaux foyers de peuplement. Le mobilier provenant de ces sites révèle de multiples activités et leur insertion dans les circuits d’échange à longue distance, reflétant un statut social élevé. 

Entrée libre. Ouvert à toutes et tous
Palais de Rumine, Place de la Riponne, Lausanne (Aula - Niveau 3)

Musée cantonal d'archéologie et d'histoire

Projection
20:30

Woman at War

Au revoir Chantal Prod’Hom
Au revoir Chantal Prod’Hom De Benedikt Erlingsson. Avec Halldóra Geirharðsdóttir, Jóhann Sigurðarson, Juan Camillo Roman Estrada.

Alors qu’elle s’apprête à adopter une petite fille ukrainienne après des années de procédure, Halla, une militante écologiste, entre en guerre contre l’industrie de l’aluminium qui défigure les Hautes Terres islandaises... Dans la veine joyeusement décalée qui caractérise son cinéma, Benedikt Erlingsson réussit une redoutable fable écoterroriste portée par une super-héroïne à nulle autre pareille. «Pas question de tourner en dérision ce personnage, et encore moins ses revendications (...). Plus subversif que prévu, le film embrasse ainsi pleinement la cause de son héroïne, là où la défense de l’environnement aurait pu être simple prétexte à une pochade inoffensive. Woman at War est au contraire une vraie comédie politique»(Mathieu Loewer, Le Courrier, 2018).

Islande, France, Ukraine · 2018 · 101' · v.o. s-t fr./all. - format: DC
@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-

Cinémathèque suisse