Cinémathèque suisse 
25.10.2017 - 25.10.2017

Gus Van Sant à Lausanne

Gus Van Sant à Lausanne (25 octobre à 20h30) – Projection de Drugstore Cowboy au Capitole, en présence du cinéaste américain, à l’occasion de l’ouverture de son exposition au Musée de l’Elysée et de l’intégrale de ses films à la Cinémathèque suisse.

Partager 
Gus Van Sant à Lausanne
L’exposition au Musée de l’Elysée

L’exposition « Gus Van Sant » propose une rétrospective inédite en Suisse autour des films et des œuvres plastiques du cinéaste américain. Véritable déambulation pluridisciplinaire, elle s’articule en cinq sections qui explorent la force créatrice de Gus Van Sant et dresse les contours d’un univers foisonnant et impertinent.

La section « Cinepark » offre une plongée dans le cinéma de Gus Van Sant, véritable plaque sensible de ce temps de l’Histoire américaine postmoderne. Tête de proue du renouveau du cinéma dit « indépendant », Van Sant est l’instigateur d’une liberté artistique qui irradie depuis 
les marges. Avec sa filmographie hétérogène, il nous oblige à repenser 
ce qu’est un auteur de cinéma.

La section « Photography » regroupe une sélection encore inconnue du grand public des Polaroïds réalisés par Gus Van Sant lors des castings de ses premiers films. Défilent sous son objectif des centaines d’acteurs, d’écrivains et d’anonymes. Même après avoir abandonné son Polaroïd à la fin des années 1990, le cinéaste continue la photographie, en réalisant notamment des reportages pour magazines de mode ou pour groupes de rock.


La section « Constellations » évoque quant à elle les filiations artistiques de Gus Van Sant, de l’omniprésence de sa ville d’adoption, Portland, aux figures tutélaires qui marquent son esthétique – l’influence, entre autres, 
de la Beat Generation et de l’écrivain américain William S. Burroughs.

La section « Music » dit l’intérêt de Van Sant pour la musique de cinéma, qu’il envisage comme un langage à part entière. On y retrouvera des B.O. spécialement conçues pour ses films, des créations originales de Van Sant lui-même, ainsi qu’une sélection de clips qu’il a réalisés notamment pour David Bowie, les Red Hot Chili Peppers ou les Hanson.


Des peintures et des dessins, Gus Van Sant en a fait à divers moments 
de sa vie. Certains collages datent des années 1970, tandis que sa série 
de grandes aquarelles exposées à la galerie Gagosian de Los Angeles date de 2011. Réunies en dernier lieu dans la section « Painting », elles offrent un complément inattendu à l’univers artistique très éclectique de Gus Van Sant.

Matthieu Orléan, commissaire de l'exposition à La Cinémathèque française, avec la collaboration curatoriale de Lydia Dorner, conservatrice assistante au Musée de l'Elysée


Un livre aux éditions Actes Sud

A l’occasion de la rétrospective des films de Gus Van Sant et de l’exposition itinérante, La Cinémathèque française, la Cinémathèque suisse, le Musée de l’Elysée et le Museo Nazionale del Cinema de Turin ont coédité un livre publié aux éditions Actes Sud en 2016. Construit autour d’un entretien réalisé par Matthieu Orléan avec le cinéaste en juin 2015 à Portland, l’ouvrage Gus Van Sant / Icônes dessine un parcours à travers un réseau d’images organisé de façon thématique.

Il est l’occasion d’explorer les travaux d’artistes dont Gus Van Sant revendique l’héritage : héritage beat, pop, rock, ou encore expérimental 
de cinéastes, d’écrivains et de plasticiens, comme William S. Burroughs, William Eggleston ou encore Harmony Korine.


Cette monographie propose également des textes inédits qui fournis-sent quelques clés de lecture de cette œuvre protéiforme et la relient 
aux réflexions intimes, aux anecdotes de première main, ainsi qu’à un discours fouillé sur la fabrication de ses films. Si chacun des auteurs propose d’aborder de manière spécifique l’un des aspects de la création 
de Gus Van Sant, tous s’attachent à nourrir leur réflexion de l’hétérogénéité de sa méthode et de sa pratique.

Gus Van Sant / Icônes, sous la direction de Matthieu Orléan, 
Arles, Ed. Actes Sud, 2016, 208 pages, 200 illustrations. L’ouvrage est vendu à l’occasion de la soirée Gus Van Sant au prix préférentiel 
de 44 CHF (60,50 CHF dès le lendemain sur www.cinematheque.ch/boutique 
et à la boutique du Musée de l'Elysée).

Événements à venir

18:00 - 20:00

Cinémathèque suisse
Festival cinémas d’Afrique
Carmen de Khayelitsha

21:00 - 22:25

Cinémathèque suisse
Festival cinémas d’Afrique
Samba Traoré

10:00 - 11:32

Cinémathèque suisse
Festival cinémas d’Afrique
Un homme qui crie

17:00 - 18:37

Cinémathèque suisse
Festival cinémas d’Afrique
O Herói

19:00 - 20:55

Cinémathèque suisse
Festival cinémas d’Afrique
Le Ruisseau, le Pré vert et le Doux Visage

21:00 - 23:20

Cinémathèque suisse
Festival cinémas d’Afrique
Teza

13:00 - 14:32

Cinémathèque suisse
Festival cinémas d’Afrique
Un homme qui crie

15:00 - 15:00

Cinémathèque suisse
Pause estivale
Pause estivale

15:00 - 16:29

Cinémathèque suisse
Rétrospective Jacques Tourneur
The Flame and the Arrow