Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne 
18.06.2021 - 12.09.2021

Jardin d’Hiver #1: Comment peut-on être (du village d'à côté) persan (martien) ?

Une nouvelle plateforme pour la scène artistique contemporaine de la région: le MCBA inaugure Jardin d’Hiver, exposition biennale sous la forme d’un appel à projets sur invitation.

Partager 
Denis Savary, "Corinna", 2021 Impression sur papier sur mur, dimensions variables. Denis Savary Courtoisie Denis Savary

 Page du Musée

Infos Pratiques

Placée sous le commissariat de Jill Gasparina, critique d'art et curatrice indépendante, cette exposition fait sienne le principe de collage.

À la question «Qu’est-ce que la scène vaudoise contemporaine?», l’exposition Comment peut-on être (persan) du village d’à côté (martien)?, avec son titre énigmatique qui flirte avec la science-fiction, répond en adressant aux visiteur∙euse∙s plus de questions encore: comment plusieurs générations d’artistes dialoguent-elles ensemble? Comment différentes époques peuvent-elles se répondre? L’environnement physique et géographique exerce-t-il une influence sur la production de l’art? Quel rôle les espaces d’art indépendants jouent-ils dans l’écosystème institutionnel? Et les musées, avec leur collection? Comment, enfin, faire tenir ensemble des pratiques artistiques qui n’ont en commun que l’endroit d’où elles émergent?

Comme l’indique son titre, qui articule le proche et le lointain, c’est aussi la question du rapport à un territoire, à ses paysages et à ses institutions, qui se retrouve au cœur de cette exposition. En lieu et place d’un portrait exhaustif de la scène vaudoise, elle est conçue de manière organique et collective, réunissant des artistes et des espaces d’art qui eux-mêmes ont parfois étendu l’invitation à d’autres. Différentes propositions et échelles coexistent sur le principe du collage, le seul qui soit à même de transcrire fidèlement ce grand chaos que constitue une scène artistique, étrange phénomène fait d’échanges et d’hospitalité, d’amitiés et de rivalités, de collectifs et de solitudes, d’hommages et d’alliances.

Commissaire de l’exposition: Jill Gasparina
Conseiller en scénographie: Olivier Vadrot