Archizoom 
21.03.2017 - 24.06.2017

Pisé - Tradition et potentiel de la construction en terre

Cette exposition veut rappeler l’histoire européenne du matériau terre.

Partager 
Haus Rauch Martin Rauch (Lehm Ton Erde GmbH) & Roger Boltshauser Beat Bühler

En Europe, la technique du pisé est apparue il y a plus de 2000 ans. Hannibal l’aurait déjà utilisée pour des fortifications au cours de ses campagnes militaires. Dans la région Rhône-Alpes, les constructions en pisé connurent dès le milieu du 16e siècle un premier essor avec la croissance rapide des villes. Un deuxième suivit au 19e siècle avec l’exode rural et la pénurie de logement qu’il entraîna. Le savoir lié à la construction en terre a été transmis de la France à la Suisse grâce au commerce du lin. En Suisse orientale, différentes constructions en pisé apparurent à partir du 17e siècle.

Cette exposition permet d’en savoir plus sur le matériau terre pour le rendre accessible et perceptible à la fois par ses propriétés et par sa présence physique. Elle montre ses composants et son traitement, suit l’avancement des constructions en pisé actuelles et ose un regard sur l’avenir. Elle se penche tout particulièrement sur la possibilité d’une préfabrication industrielle qui permettrait d’ouvrir de nouvelles perspectives d’un point de vue constructif et architectural. Avec la Maison des Herbes de Ricola de Herzog & de Meuron récemment construite, le pionnier du pisé Martin Rauch a démontré le potentiel que recèle la préfabrication pour l’adaptation à de nouvelles dimensions et proportions. D’autres projets de cette échelle vont suivre, comme l’Océanium à Bâle. À l’EPFL, nous avons étudié la faisabilité des constructions hybrides en terre et optimisé leurs avantages constructifs et énergétiques. Au coeur du projet de l’atelier Boltshauser se trouvaient des questions stimulantes concernant la structure ainsi qu’un besoin de défricher des nouveaux chemins pour une expression architecturale en terre.