Musée de l'Elysée 
17.10.2018 - 27.01.2019

Matthias Bruggmann. Un acte d’une violence indicible.

Matthias Bruggmann est le lauréat de la deuxième édition du Prix Elysée, grâce au soutien de Parmigiani Fleurier, pour son projet sur la Syrie. Souhaitant « susciter, chez un public occidental, une compréhension viscérale de la violence intangible qui sous-tend tout conflit », il fait le pari de ne rien voiler de ses images, explicites et brutales. Réalisées sur le terrain, elles enjoignent le spectateur de ralentir, et de prendre la mesure d’un conflit – certes géographiquement lointain, mais

Partager 
Marmarita, Reef Homs, 11 septembre 2013 Marmarita, Reef Homs, 11 septembre 2013 © Matthias Bruggmann / Contact Press Images. Courtesy Musée de l’Elysée, Lausanne et Galerie Polaris, Paris

 Page du Musée

Infos Pratiques

Matthias Bruggmann est le lauréat de la deuxième  édition du Prix Elysée, grâce au soutien de Parmigiani Fleurier, pour son projet sur la Syrie. Souhaitant « susciter, chez un public occidental, une compréhension viscérale de la violence intangible qui sous-tend tout conflit », il fait le pari de ne rien voiler de ses images, explicites et brutales. Réalisées sur le terrain, elles enjoignent le spectateur de ralentir, et de prendre la mesure d’un conflit – certes géographiquement lointain, mais 

rendu omniprésent dans les médias.Si des dizaines de milliers de clichés de torture pris par des photographes syriens n’attirent pas l’attention du public occidental, que peut accomplir un étranger qui ne parle même pas arabe ? Les photographies de Matthias Bruggmann portent un regard critique sur la représentation des horreurs de la guerre. Elles donnent à voir au public occidental une image plus nuancée de l’expérience du conflit armé et gomment les frontières entre photojournalisme et photographie artistique contemporaine.

Commencé en 2012, son projet nous immerge dans la complexité du conflit. Ses images, qui couvrent une zone géographique plus vaste que la Syrie, questionnent nos suppositions morales et suscitent une meilleure compréhension de la violence.

Matthias Bruggmann explique : « D’un point de vue formel, mon précédent travail amenait le public dans une situation où il devait décider de la nature de l’œuvre même. Ce mécanisme pourrait ressembler, bien qu’on puisse le contester scientifiquement, à ce qui se produit en physique quantique lorsque l’observation change la nature de ce qui est observé. Mon travail sur la Syrie s’inspire de ce présupposé. D’un point de vue documentaire, il s’agit, à ma connaissance et jusqu’à présent, de la seule œuvre de ce type réalisée à l’intérieur même de la Syrie par un seul photographe occidental, et ce en grande partie grâce à l’aide et aux travaux dévoués de certains des meilleurs experts indépendants sur le conflit. En raison de la nature de ce conflit, j’estime qu’il est nécessaire d’étendre le périmètre géographique de ce travail. Il s’agit là essentiellement d’une tentative de créer un sentiment d’ambiguïté morale. Sa conception vise à mettre le public mal à l’aise en remettant en cause ses propres suppositions morales, et ainsi à essayer de susciter, chez un public occidental, une compréhension viscérale de la violence intangible qui sous-tend tout conflit. L’un des moyens utilisés consiste à pervertir les codes normalement employés dans la photographie documentaire pour accroître l’identification avec le sujet. »

Avertissement : le contenu de l’exposition est susceptible de heurter la sensibilité d’un public jeune ou non averti.

Commissaire : Lydia Dorner, Conservatrice assistante, département des expositions, Musée de l'Elysée

Événements à venir

18:00

Musée de l'Elysée
Le Musée de l'Elysée a le plaisir de vous convier au vernissage de sa nouvelle exposition: Jan Groover. Laboratoire des formesL’exposition revient pour la première fois sur l’ensemble de l’œuvre de Jan Groover (1943-2012), photographe américaine dont le fonds est conservé au Musée de l’Elysée depuis 2017. Ancienne peintre devenue photographe, Jan Groover a créé une esthétique photographique singulière, ayant la nature morte pour clé de voûte. Au fil d’une sélection d’archives inédites, cette rétrospective unique revient non seulement sur les années new-yorkaises de l’artiste, mais aussi françaises – pan plus méconnu de son travail.
Vernissage de l'exposition "Jan Groover. Laboratoire des formes"

18:30

Musée de l'Elysée
A l'occasion de la nocturne du 26 septembre, parcourez l'exposition Jan Groover. Laboratoire des formes avec Jean-François Chevrier, historien de l’art et proche de la photographe, et d'Emilie Delcambre-Hirsch, commissaire de l'exposition.
Nocturne et visite guidée de l'exposition "Jan Groover. Laboratoire des formes"

16:00

Musée de l'Elysée
A l'occasion du premier samedi du mois, le Musée de l'Elysée vous invite à parcourir l'exposition Jan Groover. Laboratoire des formes avec Tatyana Franck, commissaire de l'exposition. Visite guidée à 16h. Gratuite et sans inscription.
Premier samedi du mois : visite guidée offerte de l'exposition "Jan Groover. Laboratoire des formes"

14:00

Musée de l'Elysée
Chaque premier dimanche du mois, le musée vous invite aux Dimanches en coulisse, un rendez-vous tout public et sans inscription.
Dimanche en coulisse!

18:30

Musée de l'Elysée
A l'occasion de la nocturne du 31 octobre, le Musée de l'Elysée vous propose deux rendez-vous : A 18h30, ne manquez pas la conférence de Nathalie Herschdorfer, directrice du MBAL, intitulée Corps mis à nu à l’occasion de la parution du livre Corps publié par le Fonds Mercator. Ce rendez-vous sera suivi, dès 19h30 d'une rencontre-signature avec Béatrice Helg, à l'occasion de la parution de sa monographie parue aux Editions 5 Continents.  
Conférence et signature

16:00

Musée de l'Elysée
A l'occasion du premier samedi du mois, le Musée de l'Elysée vous invite à parcourir l'exposition Jan Groover. Laboratoire des formes avec Tatyana Franck, commissaire de l'exposition. Visite guidée à 16h. Gratuite et sans inscription.
Premier samedi du mois : visite guidée offerte de l'exposition "Jan Groover. Laboratoire des formes"

14:00

Musée de l'Elysée
Chaque premier dimanche du mois, le musée vous invite aux Dimanches en coulisse, un rendez-vous tout public et sans inscription.
Dimanche en coulisse!

18:00

Musée de l'Elysée
Le Musée de l'Elysée donne carte blanche à l’EJMA, Ecole de Jazz et de Musique actuelle pour mettre en musique l’exposition Jan Groover. Laboratoire des formes. Interventions sonores, improvisation musicale, mini-concerts. Chaque session du son de l’image est unique !
Nocturne en musique. Carte blanche à l’EJMA

16:00

Musée de l'Elysée
A l'occasion du premier samedi du mois, le Musée de l'Elysée vous invite à parcourir l'exposition Jan Groover. Laboratoire des formes avec Tatyana Franck, commissaire de l'exposition. Visite guidée à 16h. Gratuite et sans inscription.
Premier samedi du mois : visite guidée offerte de l'exposition "Jan Groover. Laboratoire des formes"