Cinémathèque suisse 
03.12.2018 - 31.12.2019

Rétrospective Alfred Hitchcock
 (1ère partie)

Retour sur la première partie de la riche filmographie Alfred Hitchcock

Partager 
Rétrospective Alfred Hitchcock
 (1ère partie)

 Page du Musée

Infos Pratiques

Le grand horloger


Parmi les réalisateurs les plus influents de l’histoire du cinéma, Alfred Hitchcock règne sans conteste sur l’une des plus hautes marches du 
podium. D’une précision millimétrique, il a contribué de manière significative 
à l’élaboration de la grammaire cinématographique et formulé un art de la mise en scène qui ne cesse de faire des émules. Né à Londres en 1899, Hitchcock assiste dans sa jeunesse aux profonds bouleversements que traverse le septième art. Tandis que l’Américain D.W. Griffith révolutionne 
la manière de raconter une histoire en images, les décors en dent-de-scie 
de l’expressionnisme allemand envahissent les écrans européens. Narration et composition : deux notions fondamentales qui deviendront indissociables dans l’œuvre du futur cinéaste. Ancien étudiant en ingénierie, il entame 
sa carrière dans les années 1920 en traçant des intertitres de films muets. 
Très vite, il se forme aux différents corps de métier du cinéma, des décors 
aux costumes, en passant par le montage, le script ou la réalisation, et fait 
la rencontre décisive de la scénariste et monteuse Alma Reville, qui deviendra son épouse et sa plus précieuse collaboratrice.


En 1929, il a déjà tourné plus d’une dizaine de films muets lorsqu’il adapte une pièce de Charles Bennett, avec qui il collaborera régulièrement dans la décennie suivante. Le tournage de Blackmail commence quelques mois après l’apparition du son synchrone au cinéma. Conscient du potentiel narratif de cette nouvelle technique, Hitchcock filme deux versions, l’une muette et l’autre parlante, en profitant de la bande sonore pour renforcer le suspense de son intrigue. Débute alors la fabuleuse période anglaise d’Hitchcock, qui sera ponctuée de coups d’éclat (The Man Who Knew 
Too Much, The 39 Steps, Young and Innocent, The Lady Vanishes).



Obstiné et obsessionnel, cet ennemi de l’approximation traverse les années 1930 en façonnant un style de mise en scène caractéristique : complexité des mouvements de caméra, travail sur les ombres, cadres composés au cordeau, surimpressions... Des récurrences apparaissent également du côté des motifs, comme le crime, les fêtes, les blondes insaisissables, les courses-poursuites et les faux coupables, tandis que 
ses films témoignent déjà d’un sens inné du suspense et d’un cynisme ravageur. C’est encore à cette période qu’il élabore le fameux concept 
du « McGuffin », objet-prétexte au développement du scénario, et s’amuse 
à mettre en scène ses premiers caméos. En 1939, Jamaica Inn attire l’attention du producteur américain David O’Selznick. Un an plus tard, 
les Etats-Unis découvrent, stupéfaits, le remarquable Rebecca et le style 
déjà très identifiable de celui qu’ils vont surnommer le « maître du suspense ».



Cet hiver, la Cinémathèque suisse a l’honneur de consacrer une rétrospective en deux temps à cette œuvre d’exception. De novembre 
à décembre, les titres marquants de la période anglaise d’Hitchcock ainsi que ses premières œuvres hollywoodiennes, jusqu’à Rope (1948), seront projetés sur nos écrans, tandis que le début de l'année prochaine sera dédié aux incontournables de sa période américaine.


Raphaëlle Pralong

Événements à venir

15:00

Cinémathèque suisse
De La 1ère à la Cinémathèque: Travelling (septembre-octobre)
Full Metal Jacket

21:00

Cinémathèque suisse
Pour une histoire permanente du cinéma: 1972 (suite)
Sleuth

18:30

Cinémathèque suisse
Jean-Marie Straub: regards croisés
Machorka-Muff

18:30

Cinémathèque suisse
Rétrospective Leo McCarey
Going My Way

14:00

Cinémathèque suisse
Histoire du cinéma en mots et en images (septembre-octobre)
La mise en scène en profondeur: les années 1910

18:30

Cinémathèque suisse
Rétrospective Leo McCarey
The Bells of St. Mary's

18:30

Cinémathèque suisse
Avant-première: "Premières Solitudes" de Claire Simon
Premières Solitudes

18:30

Cinémathèque suisse
Rétrospective Leo McCarey
Make Way for Tomorrow

18:30

Cinémathèque suisse
Rétrospective Leo McCarey
Good Sam