Musée de l'Elysée 
20.02.2019 - 05.05.2019

Vasantha Yogananthan. A Myth of Two Souls

Soucieux de soutenir et promouvoir la création contemporaine, le Musée de l’Elysée présente la première exposition en institution muséale du projet A Myth of Two Souls de Vasantha Yogananthan.

Partager 
Vasantha Yogananthan, Longing For Love, Danushkodi, Tamil Nadu, India, 2018 © Vasantha Yogananthan Vasantha Yogananthan, Longing For Love, Danushkodi, Tamil Nadu, India, 2018 © Vasantha Yogananthan

 Page du Musée

Infos Pratiques

Soucieux de soutenir et promouvoir la création contemporaine, le Musée de l’Elysée présente la première exposition personnelle en institution muséale du projet A Myth of Two Souls de Vasantha Yogananthan. Né en 1985, le photographe autodidacte français appartient à une génération qui aime brouiller les lignes entre fiction et réalité. Cette série est inspirée par le Râmâyana, œuvre fondamentale de la mythologie hindoue, écrite en sanskrit entre le IIIe siècle av. J.-C. et le IIIe siècle de notre ère. Sans cesse réactualisé, le Râmâyana se présente au lecteur occidental comme une invitation à appréhender l’Inde au-delà de l’exotisme.

Depuis près de quatre ans, Vasantha Yogananthan se rend régulièrement en Inde et au Sri Lanka pour compléter son projet, dont. L’essentiel des sept chapitres qui le composent sont pour la première fois exposés ensemble. Un espace consacré à chacun est aménagé à l’étage inférieur du Musée de l’Elysée, créant ainsi une atmosphère propre à chaque stylistique convoquée par l’artiste pour raconter son histoire. Si les premières salles sont de facture traditionnelle et présentent, au mur, des tirages encadrés, la suite accorde une large place à la projection, au papier peint ou à l’installation.

L’artiste met en effet au point des traitements esthétiques différents et explore, ou revisite, des techniques ancestrales. C’est le cas notamment de la section inaugurale de A Myth of Two Souls, constituée de photographies en noir et blanc, réalisées à la chambre, puis colorisées à la main par un peintre indien, comme cela se faisait traditionnellement au XIXe siècle, avant l’apparition de la pellicule couleur. Vasantha Yogananthan se réapproprie cette technique tout en la modernisant : il réalise ses photographies hors studio, avec des passants devenus acteurs. Le champ du portrait domestique est ainsi étendu à l’ensemble de la société – sans distinction de classe – et du territoire, des métropoles à la campagne profonde.

Commissariat : Vasantha Yogananthan et Lydia Dorner, Musée de l’Elysée, avec la collaboration du studio Kummer & Herrman


Événements à venir

16:00

Musée de l'Elysée
Visite guidée en anglais de l'exposition "Tant de choses planent dans l'air, d'où notre vertige" par Yann Mingard et Lars Willumeit, commissaire.
Visite guidée en anglais