Au coeur de la cité

Arrivée par le métro M2 ou par le bus No 6,7,16,66. Arrêt Bessières

Point de départ: Pont Bessières

Arrivée: Rue Curtat

Durée approximative: 2:30

 

Point de départ

Le départ de la balade se fera depuis l’est du Pont Bessières qui relie la Cité aux quartiers de la Caroline.

Pour commencer, on empruntera ce pont qui doit son nom au généreux donateur, banquier de son état, qui avait offert pas moins de Fr. 500'000.- à la ville pour construire de 1908 à 1910 un ouvrage d’art au-dessus de la profonde vallée du Flon. Il faut dire que les fortes émanations des tanneries installées alors sur les bords de la rivière gênaient passablement la bonne société lausannoise (dite aussi « BSL ») qui, des beaux quartiers de Rumine se rendait à la Cathédrale pour le culte : « pont sur le Flon, préserve bottillons » était la maxime en vogue à la belle époque.

Pont Bessières

Halte

(Temps de parcours: 7:44)

mudac - musée de design et d'arts appliqués contemporains

Depuis son ouverture en 2000, le mudac – musée de design et d’arts appliqués contemporains – se distingue par son regard curieux et incisif sur ce qui façonne nos manières de vivre et s’attache à soulever des questions pertinentes… et parfois impertinentes! Sa programmation ambitieuse de cinq à huit expositions annuelles alterne projets thématiques et cartes blanches de designers suisses et étrangers, en prêtant une attention particulière à la jeune création. Une approche unique et audacieuse, reconnue dans le monde entier, et dont les expositions circulent de Paris à Séoul.

En parallèle, le mudac propose régulièrement de nouveaux accrochages de ses collections permanentes, qui n’ont cessé de s’agrandir depuis ses débuts en tant que Musée des arts décoratifs, afin de permettre aux visiteurs de les voir progressivement dans leur intégralité.

Enfin, le musée ouvre ses portes aux arts vivants: danseurs, metteurs en scène, performers ou musiciens, se profilant ainsi comme une plateforme de libre échange entre diverses expressions artistiques, suisses et internationales.

Infos Pratiques

Prendre des forces

Avant d’attaquer la colline de la Cité, on pourra marquer une petite pause au Café de l’Evêché, (l’évêch pour les habitués) qui sent bon la fondue, le vin et la bière. Très fréquenté par les étudiants et en son temps par les journalistes, l’évêch’ est une institution dont les murs ont raisonné plus d’une fois des imprécations enjouées de Jacques Chessex, notre seul suisse prix Goncourt avec l’Orgre en 1973.

Café de l’Evêché

Halte

(Temps de parcours: 7:44)

Musée historique Lausanne

Infos Pratiques

Musée d'histoire ET musée de ville, le MHL – entièrement rénové en 2018, l'année de ses 100 ans – est le lieu privilégié pour découvrir l'évolution de Lausanne.

Abrité dans l’ancien Evêché, le MHL a pour missions de récolter, conserver, documenter et mettre en valeur les témoins de l'histoire de Lausanne. A ce titre, il gère plus de 250'000 œuvres et objets, répartis en trois départements.

Du premier camp gallo-romain au campus de l’EPFL, des tanneries du Flon aux couloirs du CHUV, des quais d’Ouchy à la colline de la Cité, de la Réforme à la Révolution, Lausanne s’est mue au gré des siècles en des villes multiples et fascinantes. Le Musée Historique Lausanne propose de partir à la rencontre des Lausannois qui ont façonné ce haut lieu culturel et économique depuis plus de deux millénaires, d’explorer leur univers et de découvrir les objets qui ont rythmé jusqu’ici leur quotidien.

La Cathédrale Notre-Dame de Lausanne

Pour la petite histoire

Lausanne est l’une des rares cités en Europe à avoir un service de guet actif 365 jours par an et qui n’a jamais connu d’interruption depuis le Moyen Age. Attesté depuis 1405, le guet de la Cathédrale a longtemps surveillé les départs d’incendie, sonné et crié les heures. On peut l’entendre de 22h à 2h du matin.

A un jet de pierre, on remarquera l’ancienne Académie. Aujourd’hui occupé par des gymnasiens, l’édifice qui date de 1587 hébergeait alors l’école de théologie, lieu de formation de l’élite intellectuelle protestante. Lui-même remplaçait la Schola Lausannensis fondée par les autorités bernoises au lendemain de la conquête du Pays de Vaud. Pierre Viret, le célèbre réformateur, y fut l’un de ses illustres enseignants.

A sa suite, se trouve le nouveau parlement vaudois qui fait face au château Saint-Maire. Fermant la colline de la Cité à l’Ouest, la partie Est étant occupée par la Cathédrale, le château Saint-Maire (1430) est une pièce remarquable du dispositif de séparation des pouvoirs temporels et spirituels. Dévolu au Gouvernement vaudois depuis 1803, il a d’abord servit de résidence aux évêques de Lausanne qui cherchaient un site éloigné de la ville basse et de sa turbulente bourgeoisie. Il doit son nom à Marius d’Avenches appelé également Saint Maire, évêque de la fin du VIe siècle qui avait transféré, sécurité oblige, le siège de son diocèse d’Avenches à Lausanne

On s’engagera ensuite d’une centaine de mètre sur l’Avenue Louis Vulliemin afin d’accrocher le chemin piétonnier du Petit Château qui nous emmènera par le magnifique parc de la Campagne de l’Hermitage au Musée du même nom.

Le Major Davel

le Parlement vaudois

L'ancienne Ecole de dessin

Halte

(Temps de parcours: 11:44)

Fondation de l'Hermitage

Située dans une belle demeure du XIXe siècle, la Fondation de l’Hermitage organise chaque année deux à trois expositions temporaires consacrées aux beaux-arts. Le musée possède sa propre collection, exposée ponctuellement. L'Hermitage est entouré d’un parc magnifique, ouvert en permanence au public, dans lequel se trouve également le restaurant du musée, L'esquisse.

Infos Pratiques

Charles Bugnion

Le hêtre pleureur

Halte

(Temps de parcours: 10:44)

Pour finir en beauté

Pour finir en beauté, on pourra toujours aller se restaurer à l’Esquisse, le café-restaurant attenant à la Fondation de l’Hermitage. Installé dans l’ancienne orangerie du domaine, l’Esquisse offre à ses hôtes une cuisine raffinée dans un cadre idyllique, un rien british avec ses murs de briques en terre cuite et ses rosiers grimpants.

Le retour pourra se faire en empruntant le chemin situé sur la partie orientale du parc de la Campagne de l’Hermitage, puis par le côté nord de la Cité (rue Cité-derrière) et enfin en empruntant la rue Curtat.