Au fil de l'eau

Arrivée par le métro M2, ou par le bus no 2, arrêt ouchy

Point de départ: Quais d'Ouchy

Arrivée: Quais d'Ouchy

Durée approximative: 3:30

 

Pour se donner de l’allant

Tout pourra commencer par un petit café ou par 3 dl , c’est selon, sur une des nombreuses terrasses qui bordent le lac dans cette partie Sud de la ville. Les choix sont nombreux entre le moderne « Mövenpick », l’une des plus anciennes brasseries lausannoise « La Riviera » ou encore le pittoresque Vieil Ouchy, longtemps appelé le Viril parce que son « e » amoché avait des allures de « r » . Pour les amateurs de grand chic, on choisira le Château d’Ouchy, contemporain du Château de Chillon, avec son donjon du XIIe siècle, l’Hôtel d’Angleterre qui accueillit le célèbre poète Lord Byron en 1816 ou alors encore le très huppé Beau-Rivage Palace où Coco Chanel s’installa en 1945 et qui garde encore trace de son passage par l’entremise de l’un de ses chiens qui, selon la légende, reposerait dans le minuscule cimetière pour chiens illustres situé dans les jardins de l’hôtel !

Pour la petite histoire

Ouchy est à l’origine une commune libre. En 1144, les pêcheurs habitant les rives du lac avaient obtenu une franchise de l'évêque de Lausanne, contre la livraison régulière et gratuite de poisson, afin de gérer à leur guise le trafic marchand accostant au port. Abolie par les Bernois, cette franchise fut définitivement radiée à leur départ en 1798 et le village de pêcheurs annexé à Lausanne. Une centaine d’années plus tard, le plus petit métro du monde (la ficelle) allait définitivement nouer le lien entre le ville et son port.

Aujourd’hui, pour perpétuer la tradition, Ouchy s’est autoproclamée Commune libre. Une confrérie, « Les Pirates d’Ouchy » et leur barque à fond plat « La Vaudoise », bâtiment qui servait traditionnellement au transport des marchandises, et en particuliers des pierres de Meilleries, veille à ce que la liberté demeure.

Départ

Le départ se fera à l'Est par les quais d'Ouchy, en longeant le lac.

Le général Guisan

La girouette Eole

Halte

(Temps de parcours: 20:10)

Musée de l'Elysée

Depuis 1985, le Musée de l'Elysée s’interroge sur la photographie et la fait connaître grâce à des expositions innovantes, des publications de référence et des événements ouverts à un large public. Le musée détient une collection unique de près d’un million de phototypes et de nombreux fonds photographiques majeurs, tels celui de Charles Chaplin, René Burri, Nicolas Bouvier ou Ella Maillart.

Infos Pratiques

Ses jardins offrent des endroits de repos et de détente et servent, une fois l’an, à la Nuit des images.

Halte

(Temps de parcours: 20:5)

Le Musée Olympique

Le monde des Jeux, dans toutes ses dimensions, s’ouvre à vous. 3’000 m2 d’exposition, plus de 1’500 objets et 150 écrans vous font vivre une expérience unique. Le parcours du visiteur commence dans le parc, jalonné de sculptures en hommage au monde du sport. Il se poursuit dans l’exposition permanente, répartie sur 3 niveaux qui revisitent chacune des dimensions de l’Olympisme.

Infos Pratiques

Son parc attenant offre des points de vue et des perspectives sur le lac et les Alpes savoyardes. La montée au musée depuis le lac est rythmée par des sculptures d'artistes contemporains.

En direction de Pully

La maison de Guisan. Sous le nom de Verte Rive, la propriété fut la demeure, jusqu’à son décès en 1960, du Général Guisan, commandant en chef de l’Armée suisse pendant la Deuxième Guerre mondiale 1939-1945. (Voir sa statue au-début de ce parcours). Visite possible Tél. 021 711 46 65 ou http://generalguisan.ch/ | conditions de location | réservation en ligne.

Les Teintureries. Construit pour la Société Teinturerie Lyonnaise puis Teinturerie de Morat et Lyonnaise Réunies, le bâtiment fut transformé en 1997 pour accueillir un théâtre destiné à l’enseignement et à l’expérimentation. Encouragés par René Gonzalez, alors directeur du Théâtre de Vidy, lui-même convaincu de la nécessité d’un tel lieu, ses instigateurs François Landolt et Jean-Philippe Guerlais, entrepreneurs de spectacles, metteurs en scène et acteurs, le nommèrent tout naturellement « Théâtre des Teintureries ». Victime de son succès, le Théâtre s’est déplacé deux ans plus tard à Sébeillon. L’endroit a également abrité un musée d’art contemporain pour le compte de la Fondation Asher Edelmann qui exposa les œuvres de la collection de son fondateur, riche de plus de 1’000 pièces. Aujourd’hui, le bâtiment abrite des bureaux.

La Tour Haldimand

Le pavillon royal thailandais

Halte

(Temps de parcours: 0:50)

Musée d'art de Pully

Le Musée d'art de Pully occupe une place complémentaire de celle des autres institutions de la région. Il se consacre à la présentation et à la promotion engagée de l’art visuel régional, en faisant découvrir – ou redécouvrir – des oeuvres, des rétrospectives ou des travaux récents, issus d'une production artistique locale extrêmement vivante. L'institution favorise la programmation d'artistes qui se situent entre l'école et la notoriété.

Les collections du Musée sont un patrimoine communal, qui s’enrichit année après année. Elles présentent un reflet original de la production de la majeure partie des artistes locaux, de Marius Borgeaud à Olivier Estoppey. 

Infos Pratiques

La Muette

La Villa romaine

Pour finir en beauté

Pour finir en beauté, on pourra aller se restaurer dans les nombreux cafés et restaurants de la place. Relevons encore au centre de la vieille ville, le bâtiment dit le Prieuré, qui, avant qu’il ne passe en mains bernoises en 1536, avait servi de logement aux vignerons des parcelles propriété des moines de Payerne.

Retour

Le retour de la balade pourra se faire par bateau jusqu’à Ouchy, par train ou par bus no 4 / 47 / 25

Une flotte unique au monde !